Alain Castella
Article mis en ligne le 6 mars 2020

par webmaster

De 1973 à 1978, il étudie à l’Ecole Normale de Fribourg. C’est auprès de l’abbé Pierre Kaelin qu’il suit ses cours de musique et de Norbert Moret pour l’apprentissage du piano et de l’orgue.

Sitôt ses études terminées, il prend un poste d’instituteur dans son village natal de Broc. Il fait simultanément ses premières armes de chef de chœur avec l’Echo d’Everdes d’Echarlens et en 1984, il reprend la baguette de l’Harmonie de Broc. Le théâtre est aussi l’une des cordes à son arc ; il participera ainsi à la réalisation d’une dizaine de pièces de théâtre au sein de la troupe Les Baladins de Broc.

Avec ces deux sociétés, il réalisera ce qui sera le spectacle du centenaire de l’Harmonie en 1989 : Catillon ou l’épreuve du feu sur des textes d’Albert Schmidt et Pierre Gremaud et sur une musique de Pierre Kaelin. Deux créations pour les enfants de l’Ecole primaire de Broc vont suivre : Choc en Broc et Tours atours à Montsalvens.
Pour différentes chorales du canton et d’ailleurs, il réalise des harmonisations de chansons françaises qu’il accompagne seul ou en orchestre. Il a réalisé durant quelques années des spectacles de style caf’conc’ mêlant chanson et théâtre avec pour apogée l’adaptation pour chœur, orchestre et solistes de la comédie musicale « Notre-Dame de Paris » (montée avec le soutien du chœur « Evasion » de Semsales et le chœur « Harmonie » de Broc)

 

En 2018, il décida prendre sa « retraite » musicale et il déposa la baguette. Mais c’était sans compter sur cette envie de participer à un nouveau projet d’envergure !